Un complexe perdu au milieu de nul part, rattaché à notre monde par un unique bus, passant une fois par semaine, de manière aléatoire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un intrus dans la cour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Un intrus dans la cour.   Jeu 10 Nov - 22:25

Zeit venait d'enjamber la balustrade qui séparait l'arrière-cour de la cour elle-même. Sa mission, personnellement confiée par Kageru, était loin d'être terminée. Il s'était débarrassé d'un des 7 morceaux de lambeaux qu'elle lui avait confié avec dans l'optique des les éparpiller. Il avait beau réfléchir, il ne voyait aucunement pour quelle raison il devait faire cela.
*Peut-être veut-elle que l'on pense que son corps a été charcuté, coupé en petits morceaux puis éparpillé ? Il faut que je rajoute du faux sang ?... Ou alors elle a peut-être des rites sectaires... Ou bien... peut-être qu'elle a vraiment un grain. A moins que... ce ne soit pour tromper l'ennemi ? Je vois mal comment ; enfin bref... toujours est-il que...*

Un léger grincement et Zeit s'arrêta net dans ses pensées et s'immobilisa. Il se retourna afin de voir d'où venaient les bruits. Le chat venait certainement de marcher sur un récipient en bois mis à la benne à ordure. C'était l'explication la plus probable car, à part la pluie et lui, il n'y avait rien d'autre ici.
Il continua à avancer, attentif au moindre bruit ; la moindre goutte d'eau sur la vitre, ses moindres pas dans les flaques, les gens parlant plus loin, le chat sur les tuiles... il écoutait tout... il perçut même ce léger bruit de pas dans une flaque alors que son pied était encore en l'air.

Il n'avait pas encore finit son mouvement de marche et tenait en équilibre précaire sur sa jambe droite. Il venait d'entendre un bruit de pas dans une flaque d'eau en parfait désaccord avec les bruits de ses pas à lui. Il en était sûr... on le suivait.
Il se retourna (en s'étant au préalable remis sur ses deux pieds). Un animal... ou un humain le suivait, c'était certain !

Il attendit, les bras le long du corps, tenant toujours les habits, que son suiveur daigne bien se montrer. Il attendrait qu'il sorte de sa cachette et regardait en attendant vers la direction dont il venait. Il avait tout son temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Sam 12 Nov - 16:59

Comme à son habitude, Adèle errait dans le bâtiment avec sa (bonne) musique dans les oreilles. Elle n'avait rien de prévu, pas de devoirs, personne à aller voir et pour être honnête elle s'ennuyait un peut. Cela faisait un certain temps qu'elle était arrivée dans cette école mais ne s'était toujours pas fait d'amis. Au début elle avait été trop perturbée à ce qui lui était arrivé pour créer des liens avec les autres et après ils s'étaient habitués à sa présence et l'avaient classée comme solitaire, statut difficile à contrer malgré ses efforts. Cela ne lui convenait pas du tout. Elle détestait la solitude et avait essayé de parler aux autres mais en plus de la fausse image qu'ils avaient d'elle, les personnes paraissaient dans cette école beaucoup plus méfiantes que dans le monde normal.

Elle parcourait donc les couloirs à la recherche d'une quelconque distraction, comme elle le faisait (trop) souvent. Soudain elle aperçu un jeune homme dans la coure. Il semblait chercher à dissimuler quelque chose. Son comportement étrange piqua la curiosité d'Adèle au vif. Elle décida de le suivre, plus pour passer le temps que pour découvrir la raison de son attitude. Ce n'était pas trop difficile pour la jeune fille car, malgré sa maladresse habituelle, elle arrivait très bien à se faire discrète pour prendre les gens en filature. Elle mis son mp3 et ses écouteurs dans sa poche et s'amusa à marcher au même rythme que l'inconnu pour ne pas qu'il entende ses pas tout en se dissimulant derrière des buissons et autres objets. Cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas autant amusée!

Soudain le jeune homme s'arrêta brusquement, le pied à 2 cm au dessus d'une flaque. Adèle, qui n'avait pas prévu le coup, se retrouva déséquilibrée et marcha bruyamment dans l'eau qui jonchait le sol. Zut! repérée! Elle se précipita derrière un buisson. Le garçon se retourna fouillant la coure des yeux, puis il ne bougea plus. Il semblait attendre. Adèle était tétanisée. "Que faire? " songea t-elle. Lorsqu'elle avait commencé à le suivre il ne lui était pas venu à l’esprit un seul instant qu'elle pourrait être découverte. Elle voulais juste s'amuser mais elle n'avait aucune idée de quel pourrait être la réaction de sa "victime" . Ses écouteurs qu'elle avait mal rangés dans sa poche tombèrent produisant un bruit qui lui paru énorme comparé au silence qui s'était installé. Ils en avaient vu d'autres et la jeune fille savait qu'ils ne se seraient pas cassés mais son problème était que l'inconnu l'avais sans aucun doute repairé maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Dim 13 Nov - 12:41

Aucune personne ne semblait prompte à se montrer. L'intrus (s'il existait), ne semblait pas vraiment décidé à avouer qu'il était là, en toute irrégularité. Car oui, filer les gens était interdit.

Si spectateurs de la scène il y avait, ils devaient trouver Zeit idiot. Seul, au beau milieu de la cour, sous une pluie battante, ne se protégeant même pas de cette dernière et immobile. Mais lui savait très bien que quelque chose n'allait pas... Il n'y avait personne en vue derrière, mais la forme du bâtiment formant un angle droit permettait aisément de se cacher. Il y avait aussi quelques buissons plus ou moins touffus et des piliers, un peu loin mais si la personne possédait un pouvoir similaire au sien et qu'il ne le savait pas, c'était bien possible de se cacher à toute vitesse derrière.

Zeit arrêta de réfléchir et fit le vide dans son esprit. Il ferma les yeux et essaya de se concentrer sur les bruits environnants. C'était d'ailleurs une tâche ardue, la pluie cliquetant partout n'aidant pas à sa tentative d'écoute. Les Wolfs Gusts avaient, pour certains, la particularité d'avoir certains sens plus développés que les autres classes. Ici, l'ouïe d'un chien ou d'un loup ne lui aurait pas été de refus : une respiration trop forte, un cliquetis de bruit de pluie trop grave, signe qu'elle tombait sur une capuche, enfin quelque chose comme ça... D'ailleurs, certains Magical Division, tout comme lui, avaient ce genre de pouvoir. On les appelaient d'ailleurs, plus ou moins affectueusement, les "Sentinelles"...

Mais néanmoins, une ouïe aussi développée lui aurait finalement été inutile. *Caclac !* Oups, ça c'est un objet tombé... Il l'avait entendu... Un sourire s'afficha sur son visage. Il n'y avait pas plus bête comme façon de se faire repérer ! Seul problème... Avec l'isolation de la cour, la réverbération sur les bâtiments et la flotte tombante... impossible de savoir d'où venait ce bruit ! Il lui semblait qu'il venait de partout à la fois. Derrière lui, devant, à gauche, à droite... impossible. Finalement... l'ouïe n'aurait pas été de refus...

Ce petit jeu commençait à agacer sérieusement Zeit. Il perdait patience et voulait finir au plus vite ce que Kageru lui avait demandé, sans devoir être suivi pour autant... Il fallait régler ça... Et si celui qui le suivait ne voulait pas se montrer, c'est lui qui irait le chercher !
"J'ai tout mon temps vous savez... Je sais que vous êtes là et je n'aime pas beaucoup que l'on me file. Si vous voulez me suivre, alors autant marcher à côté de moi : on perdrait moins de temps, ce serait plus convivial et ça m'énerverait moins..."
Il espérait juste une chose. Que ce ne soit pas cet élève exubérant capable de se rendre invisible, ce "Smog". C'est ça ? Si c'était lui, il était vraiment mal car il lui était impossible de le voir et il avait perdu d'avance. Il était juste en face de lui si ça continuait et... Non... Si c'était le cas, il verrait des goutes d'eau perler dans le vide, sur un corps invisible. Ce n'était pas lui. Ouf, tant mieux !

M'enfin il espérait que ce petit jeu cesse vite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Dim 13 Nov - 14:32

"J'ai tout mon temps vous savez... Je sais que vous êtes là et je n'aime pas beaucoup que l'on me file. Si vous voulez me suivre, alors autant marcher à côté de moi : on perdrait moins de temps, ce serait plus convivial et ça m'énerverait moins..."
Il était énervé mais avait signalé par cette phrase qu'au moins il ne la tuerais pas si elle sortait.. Enfin à moins que ce ne soit qu'une façon de la faire sortir pour ne pas avoir besoin de la chercher mais la tuer quand même... Adèle ne savait pas quoi faire.. mais elle ne pouvait rester cachée ainsi éternellement. Et puis il finirait bien par la trouver et s'il devait le faire par lui-même cela ne ferait qu'accroitre sa colère... "Autan se montrer" se dit-elle. De plus le jeune homme avait parlé de convivialité, argument massue pour Adèle.
Elle sortit donc de sa cachette après avoir ramassé ses écouteurs, crispée par le froid et la peur de la réaction de l'inconnu. Elle songea à s'excuser pour le dérangement et à rentrer dans sa chambre mais pour une fois qu'elle avait une occasion de créer une quelconque relation avec quelqu'un c’eut été trop bête de la laisser passer...
Elle baissa les yeux, ne sachant que dire. Sa timidité était autan en cause que que sa peur du jeune homme. Elle se décida finalement à s'excuser car ce ne serait de toute façon pas mal placé et d'aviser d'après la réaction de son interlocuteur pour la suite. Elle aurait voulu avoir l'air sur d'elle et lui dire qu'elle était désolée mais qu'il avait intérêt à lui donner l'explication de son comportement bizarre sinon elle signalerait qu'il était sorti de la petite cour interdite aux élèves mais ce ne fut qu'un misérable :" j-je suis désolée... j-je ne voulais pas je.. je.. j-je ne voulais pas vous.. v-vous énerver" qui s'échappa de ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mar 15 Nov - 22:14

Lorsque son fileur, ou plutôt sa suiveuse, sortit de sa cachette, Zeit eut d'abord envie de rire. Il s'attendait à tout sauf à une créature aussi chétive et semblant soumise. Il s'agissait d'une fille dans la 15aine, emmitouflée dans ses habits, casque vissé sur la tête.

L'indiscrète eut un geste d'excuse qui se manifesta par un simple baissement de tête, yeux baissés, comme une enfant prise sur le fait en train de faire une bêtise et n'osant affronter le regard colérique de ses parents. Zeit avait vraiment envie de rire, mais il se retint, se disant qu'il aurait s'agit là d'un signe évident de manque de respect. Il aurait lui aussi perdu toute crédibilité en riant ainsi aussi, il se força à prendre un air sévère, jaugeant du regard la coupable, tentant de la soumettre encore plus. C'était amusant en fait...

Enfin, elle s'aventura à murmurer des excuses, quasi-inaudibles sous cette pluie battante, et Zeit dut faire une gros effort afin d'entendre distinctement ce qu'elle disait. Juste des excuses, comme quoi elle était désolée, qu'elle n'avait pas voulu l'énerver et c'était tout... On faisait difficilement plus soumis...
*Décidément, c'est la journée des rencontres avec les cas soc' ou quoi ?! Après la psychopathe asociale, la soumise espionne. J'suis propre avec ça moi tiens !...*

Il la regarda un instant, fixement, tant qu'elle avait les yeux baissés. Puis il décida de continuer à jouer. Il s'avança, lentement, d'un pas lourd, un air aussi menaçant sur son visage que dans l'atmosphère. Les bruits de ses pas retombant lourdement dans les flaques d'eau comme pour marquer un triste tempo. Clac... clac... clac... clac... Plus il avançait, plus les bruits des flaques dans lesquelles il marchait devaient être sonores aux oreilles de sa victime, marquant l'inéluctabilité de son glas final.

Il était désormais à à peine deux ou trois mètres d'elle. Il attendit encore un temps, les bras croisés, ses lambeaux de vêtements toujours dans les mains, les exposant clairement. Puis il se décida enfin à parler, et ce fut d'un ton froid qu'il dit : "Pourquoi tu me suivais ?..."


Dernière édition par Zeit Velocyto le Mer 16 Nov - 19:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mer 16 Nov - 18:06

Le garçon prit un aire menaçant et commença à se rapprocher d'elle, ses pas résonnants dans la tête d'Adèle comme le glas de sa dernière heure. Elle n'osait pas bouger, tétanisée. Il s'arrêta à quelques pas d'elle et lui demanda pourquoi elle le suivait. Tout était brouillé dans la tête de la jeune fille. Il avait dit qu'il était en colère mais avait parlé de convivialité alors pourquoi agir de manière aussi austère? De plus il la regardait de haut et elle n'aimait pas ça du tout! Elle avait toujours eu un faible pour les garçons de grande taille mais pas pour ceux qui en profitaient ou qui se croyaient supérieur! Et après tout il était en faute lui aussi! Il sortait de la petite cour interdite aux élèves. Et son comportement bizarre alors? Plus elle pensait, plus sa crainte se transformait en agressivité car plus elle se mettait sur la défensive face à cette attitude menaçante qu'elle trouvait injustifiée. Normalement lorsqu'on s'excuse l'autre se calme, il ne profite pas de cette marque de respect et de soumission pour prendre l'avantage et faire plus de reproches. Cette attitude était odieuse! Elle qui avait espéré trouver un ami! Comme sa fureur et son offuscation grandissait, elle jeta un regard meurtrier au jeune homme et allait lui déclarer ses quatre vérités quand une petite voix dans sa tête lui souffla de mieux réfléchir avant de prendre la parole. L'attitude de ce garçon n'était pas des plus diplomatiques certes mais ce n'était pas une raison pour s'abaisser à son niveau. Elle ne devait pas oublier qu'elle aussi était en faute. Elle avait aussi surpris ce jeune homme en flagrant délit et peut-être qu'il essayait de l'effrayer pour ne pas qu'elle lui pose trop de problèmes et même la faire fuir. Redevenue calme intérieurement, Adèle opta pour une réponse franche. "Pour passer le temps" lâcha-t-elle d'un ton claire et posé tout en regardant son interlocuteur dans les yeux (ce qui lui faisait sensiblement monter le menton) mais sans animosité ni crainte dans le regard, juste une pointe de curiosité quand à la réponse qu'il allait lui donner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Jeu 17 Nov - 10:45

Zeit fut pour le moins... surpris... lorsque sa victime eut un signe de rébellion à son encontre. Elle le regardait à présent avec de véritables yeux d'assassin. C'était comme si, en quelques secondes, elle venait de changer du tout au tout de personnalité. Cette jeune fille était-elle schizophrène ? Après tout, il y avait tellement de cas dans cette école...

Zeit eut un mouvement de recul face au visage désormais profondément colérique de la fille au casque. Partagé entre la peur et le rire car, même si ce regard n'avait rien d'amical, il ne collait pas du tout avec sa tête d'adolescente perturbée. Néanmoins, les signes de soumission dont Zeit la rendait victime il y avait quelques instants avaient totalement disparus, évaporés. Cette fille lui apparaissait désormais aussi inofensive que violente.

Puis elle sembla se calmer. Intérieurement, son esprit semblait avoir de nouveau changé du tout au tout en quelques secondes. Après un instant de regard sombre et colérique que l'on pouvait associer à une aura de violence, elle s'était finalement calmée. Zeit préférait. Il n'avait pas l'intention de se faire des ennemis au complexe et il aurait été stupide qu'une gamine eut été la première. Il ne s'excuserait pas car selon lui, il n'avait pas fait grand'mal, mais il l'inviterait au moins à une ballade... sous la flotte...

Sa réponse fut claire, concise, nette et précise :
"Pour passer le temps." Soit, mais c'était un bien étrange moyen que là de se divertir. Non mais franchement, suivre les gens par pur amusement ! Quelle perte de temps. Suivre les gens par curiosité, ça c'était déjà plus logique. Mais pour passer le temps, autant parler avec des gens ou jouer à la console. Là au moins c'était normal. Mais suivre les gens !...
*Il est donc possible qu'elle mente et qu'elle ne souhaite ou n'ose me dire pourquoi elle me suivait. Mieux vaut être méfiant. Un homme averti en vaut mieux qu'un à soigner. Bon en même temps, j'ai pas été super réglo avec elle... donc...*
Il s'écarta d'elle, les mains dans ses poches, les habits de Kageru dépassant de ces dernières. Il regarda la fille un dernier instant puis tourna les talons, montrant son dos à sa fileuse. La rencontre était close ? Ca, ça dépendait de ce qu'elle dirait à ce qu'il lui proposerait...
"Si tu veux vraiment te divertir en me suivant, je te propose de "me suivre" à mes côtés et de babeler. Je préfère de très loin parler avec quelqu'un qui marche à côté de moi que de me faire suivre par quelqu'un avec qui je ne pourrai donc pas causer..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mar 22 Nov - 20:10

Au point ou elle en était Adèle se décida à suivre le jeune homme. Elle se pressa pour se mettre à sa hauteur et devait presque courir pour s'y maintenir tant il était plus grand qu'elle et ne faisait aucun effort pour avancer à un rythme plus adapté à la longueur des petites jambes de la jeune fille. Elle le regarda. Il n'avait pas l'aire intéressé par elle du tout et semblait avoir une autre idée en tête que sa présence ne parvenait pas chasser. Il n'avait pas l'aire de vouloir commencer une conversation non plus alors Adèle se lança. Comme il semblait concentré elle songea que les sujets banals comme la musique ou les hobby ne seraient pas du meilleur goût.
"- J'ose te demander ce qui te pousse à te balader dehors par ce mauvais temps?" Osa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mer 23 Nov - 19:45

A peine avait-il eu fini sa tirade que Zeit était immédiatement parti mettre fin à sa mission, sans se soucier de la jeune fille, persuadé qu’elle allait le suivre. Son instinct fut correct puisque cette dernière pressa le pas pour le rejoindre. Il savait par quoi il allait commencer la discussion, quelle serait sa première question. Son nom, bien évidemment… Mais alors qu’il allait lui demander il s’arrêta net, scrutant une rue passant par le complexe. Ils revenaient ! Il s’y attendait en même temps. Zeit regarda son montre, éternellement déréglée. Une demi-heure déjà. Oui, le timing était bon. Son stratagème avait fini par être compris.

Il scruta à gauche et à droite, cherchant un autre endroit où mettre les habits de Kageru, ou plutôt les "torchons de Kageru" désormais. Il en trouva un. Le trou dans le mur de brique… il y inséra le plus petit d’entre tous, un bout de manche. Seul lui savait vraiment ce qu’il faisait et encore !... "savait" était un bien grand mot.

Il se précipita de l’autre côté de l’établissement à grandes enjambées. Il y avait le gymnase plus loin. Selon lui, il valait mieux éviter de concentrer tous ces habits sur un petit périmètre… Pourquoi ? Il n’en avait aucune idée, il le sentait juste…

Une fois au gymnase, Zeit regarda rapidement l’endroit et, ne trouvant aucune cachette adaptée, se dépêcha d’aller fourrer un autre morceau de tissu au pied d’un arbre, caché derrière le tronc. Peu de gens risquaient de passer derrière cet arbre puisqu’il était dans une sorte de parterre mais elle ne lui avait pas non plus dit de cacher les morceaux ; juste de les disperser…


"J'ose te demander ce qui te pousse à te balader dehors par ce mauvais temps ?"
Cette voix venait juste de derrière lui. Il se retourna brusquement et vit que la fille au casque le suivait toujours, il l’avait mais alors complètement zappée ! La pauvre… Oubliée de son ôte...
"Ah c’est vrai, t’es là toi…" Il entendit des voix se rapprocher du gymnase. Il cacha rapidement les vêtements de sa connaissance Neko dans ses poches désormais bien exhibées et prit la fille par son bras, d’une poigne un peu forte il fallait l'admettre… Il l’emmena derrière un muret où il s’accroupit afin de ne pas se faire remarquer. (Remarquez que si quelqu’un le voyait ainsi accroupi, caché avec en plus une mineure (enfin c’est ce qu’il croyait…) à ses côtés, la situation aurait été plus dérangeante…) Il attendit que les voix se soient atténuées au loin pour lui parler à voix basse, d’un ton qu’il espérait assez amical : "Qu’est-ce que je fais à me balader dehors par ce mauvais temps ? Et bien… comment dire ?... Ca…" Dit-il en montrant les vêtements. "Ca, ce sont les habits d’une amie qui a fait une bêtise, une énorme bêtise… *Bon je lui dis ou pas ? Bon allez, de toute façon elle le saura tôt ou tard...* C’est celle qui a tiré sur le jeune homme dans la cantine. Elle m’a demandé un service : je dois éparpiller pour je ne sais quelle raison ces lambeaux aussi j’aimerais, s’il te plaît, que tu ne répètes ce que je suis en train de faire à personne. Ca nous attirait des ennuis à elle à moi, et désormais à toi aussi. Ca roule ? On est amis ?..."

Bien entendu quand il disait "On est amis ?...", c’était là une façon de dire : "Tu ne diras rien n’est-ce pas ?"... mais il était possible qu’elle l’interprète différemment…


Dernière édition par Zeit Velocyto le Mar 29 Nov - 23:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mar 29 Nov - 20:06

La réaction du jeune homme à sa question surprit Adèle. Il l'empoigna et l’entraina derrière un mur. Il sembla attendre que les élèves s'éloignent avant d'oser lui répondre le plus discrètement possible. Il se cachait. <<Je l'ai donc en effet surpris en train de commettre un acte illicite...>> Songea la jeune fille. La réponse de l'inconnu confirma ses pensées. Il lui expliqua qu'il dissimulait les vêtements de la fille qui avait tiré sur un autre élève. Il ne savait pas pourquoi mais cela n'empêchait pas qu'il aie quelque chose à voir avec cette sombre histoire. Adèle se demanda pourquoi il faisait quelque chose qu'il ne comprenait pas surtout que c'était risqué mais préféra ne pas poser de questions, se disant que ce devait être par amitié. Puis il lui demanda de ne rien dire de son opération. La jeune fille ne comprenait pas trop... elle ne voulais pas avoir d'ennuis... mais la phrase qui suivit acheva de la convaincre de ne rien ébruiter. <<ça roule? On est ami?>> Avait-elle bien entendu? Elle n'en croyais pas ses oreilles! Amis! Le mot raisonnait dans sa tête et incita un sourire niais à s'afficher sur ses lèves. Un ami! Enfin! Elle sera peut-être enfin mois seule... Cela valait bien le prix de son silence! Elle savait que la partie n'était pas encore gagnée mais elle ne voulais pas laisser passer sa chance et surtout ne pas trahir sa confiance. C'était certes déroutant qu'il la lui donne comme ça sans rien savoir d'elle, pas même son prénom mais il était le premier à le faire depuis son arrivée dans cette école. Elle avait toujours été hors du commun alors pourquoi en serait il autrement de ses relations? L'idée d'avoir enfin quelqu'un avec qui partager autre chose qu'une salle de classe la rendit si euphorique qu'elle en oubliait les conditions étranges de leur rencontre et les civilités tes que son nom ou toute autre information personnelle. La seule chose qui lui vint à l’esprit fut de se montrer digne de cette confiance. Elle s'entendit donc répondre: << Pas de soucis tu peut compter sur moi. Ah et si je peux t'aider..>>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Mer 30 Nov - 23:40

La jeune fille avait été très compréhensive. Elle semblait intriguée par les propos de Zeit, étonnée par ses explications et il aurait volontiers accepté de répondre à ses éventuelles questions... mais après...
C'est lorsqu'il vit une lueur dans ses yeux et un sourire au coin de ses lèvres au moment où il prononça le mot "amis" qu'il comprit son erreur. Cette fille avait certainement peu de connaissances et lui lui proposait une amitié. Comme il le craignait, elle avait compris de travers...

En même temps, s'il s'était mieux exprimé !...

Il baissa les yeux. Ce n'était pas si grave. Au contraire, avoir des amis était toujours bon à prendre. En fait, il ne regrettait pas leur nouvelle "amitié", mais plus le fait qu'il n'avait pas réussi à se faire comprendre enfin... c'était compliqué à définir comme sentiment.
Enfin, au moins aurait-il une personne de plus avec qui manger au réfectoire...
"Très bien, deal." Ainsi, elle ne dirait rien à personne. C'était déjà ça...
Il vérifia que personne n'était à proximité puis se releva, regardant les alentours d'un oeil attentif.

Lorsqu'elle prononça :
"Pas de soucis tu peut compter sur moi. Ah et si je peux t'aider..." il se retourna vers elle et lui adressa ensuite un grand sourire. Un petit coup de main n'était pas de refus ! La mission se terminerait plus vite et une fois débarrassé d'une partie des vêtements il serait beaucoup moins suspect.
"Volontiers." Dit-il. Il sortit les 4 lambeaux de tissus de sa poche et en donna la moitié à cette fille, désormais sa nouvelle "amie". "Il faut que tu trouves 2 endroits assez espacés où les fourrer. Inutile de chercher une bonne cachette... enfin je pense... Débarrasse-t-en dans des poubelles, sous des bancs ou même sur des toits peu importe... On se retrouve à la cour une fois notre tâche accomplie. On se sépare..."
Il commençait déjà à partir, vers la forêt cette fois-ci, quand il pensa à un détail... Et si jamais elle avait besoin d'aide ? Zeit n'aimait pas trop ça mais il espérait juste que cette gosse soit assez débrouillarde pour se sortir d'ennuis toute seule... Néanmoins, à défaut d'être là pour l'aider, il fallait qu'il sache au moins son nom... C'est ainsi qu'il se retourna de nouveau vers elle pour faire (enfin !) les présentations... :
"Au fait, je m'appelle Zeit, Zeit Velocyto... Au cas où t'aurais besoin d'aide, tu envoies quelqu'un me chercher aux alentours de la forêt. On m'appelle "Flash", "Racer" ou encore "Veli", ça suffira comme information... Et toi, quel est ton nom ?..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adèle Kuchengeschmack
Devil Time
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 11/10/2011
Age : 24

Feuille de personnage
âge: 18
Race: Humain
Lieu: Le complexe

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Dim 11 Déc - 19:03

"Adèle Kuchengeschmack" répondit la jeune fille avant de partir de son côté. A peine avait-elle tournée le dos à son nouvel ami qu'elle mit ses écouteurs sur ses oreilles. Elle était toujours ainsi, petite avec ses écouteurs et pour les autres élèves elle faisait parie du décore comme une plante verte et personne ne faisait attention à elle.
Adèle réfléchit au meilleur endroit pour y déposer les loques humides que lui avait donné son seul et nouvel ami. Elle était trempée et ses vêtements glacés lui collaient à la peau lui procurant une sérieuse envie de douche bien chaude. Mais avant de regagner sa chambre elle voulait s'acquitter de sa mission. La bibliothèque et l'arrêt de bus lui semblèrent de relativement bonnes idées de cachette et en plus elles étaient sur le chemin de sa chambre.
Elle se mit en route, ne faisant aucun effort de discrétion car elle savait que comme en temps normal personne ne ferait attention à elle. Elle avançait rapidement, I get around rythmant ses pas. Elle glissa le premier pend de vêtement dans la poubelle de l'arrêt de bus et continua sa route en direction de la bibliothèque. Arrivée sur place, elle fit semblant d'avoir besoin d'un livre haut placé, prit une petite échelle et la plaça conte les étagères qui soutenaient tout le poids de la connaissance. Une fois en haut elle se retrouva en face d'une rangée d'épais livres traitant des vertus des plantes et d'idées de recettes. Elle en saisit un et fourra le dernier bout de tissus à sa place avant de le replacer en se promettant de revenir pour l'emprunter une fois qu'elle aurait du temps. Sa mission accomplie, elle regagna enfin sa chambre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   Lun 12 Déc - 10:57

Adèle Kuchengeschmack. Ainsi s'appelait-elle Adèle. Un bien joli prénom. Par contre, pour ce qui était du nom...
*Mais pourquoi est-ce qu'ils ont tous des noms aussi compliqués à retenir ?!* "Très bien Adèle. A plus !"
Il ne perdit pas plus de temps et partit aussitôt vers la forêt. Il ne comptait pas y pénétrer, ou juste un peu dans l'orée, sans plus. Personne n'oserait s'aventurer aussi loin de toute façon, enfin l'espérait-il...

Sur le trajet, il pressa le pas afin de mettre tout de suite sur une fausse piste les "poursuivants" de Kageru. Il évita d'ailleurs le parc, peut-être un peu trop fréquenté, même si le temps n'était pas vraiment à faire du pique-nique. Quelques minutes plus tard, l'orée de la forêt se dessinait devant lui. Il se tenait là, face à elle, et peu ils étaient à en avoir assez pour y pénétrer. Tant que vous ne vous y enfonciez pas, elle ne se révélait pas très dangereuse. Au pire, vous auriez attrapé un rhume ou des boutons en vous frottant à des orties. Plus loin par contre, le nombre de prétendants à la témérité diminuait inversement exponentiellement. Zeit lui-même n'en faisait pas partie.
Tandis qu'il pensait à tout cela, il eut l'idée de mettre un bout de... dos... entre une branche et le tronc d'un arbre, assez haut pour que ce soit déjà difficile d'atteinte pour lui.

Il ne tarda pas plus dans ce sinistre endroit et repartit de suite vers l'établissement. Il avait donné rendez-vous dans la cour à Adèle et espérait qu'elle ait vite terminé sa mission. Sur le chemin, il vit un sac d'élève abandonné. Il hésita un instant, vérifiant que son propriétaire ne se trouvait pas aux alentours. Puis, ni une ni deux, il ouvrit une "poche" latérale du sac qui semblait peu usitée puisque ne contenant rien. Il y glissa le dernier morceau de vêtement. Quelle meilleure cachette qu'une cachette mobile ? Hm ? Et même s'il était repéré, le propriétaire du sac le jetterait dans une poubelle à sa place.
C'était pas peu fier de lui qu'il repartit vers la cour.

Adèle n'était pas encore là. Aussi l'attendit-t-il. 5 minutes, 10 minutes, 15 minutes... *Elle en met du temps bon sang pour cacher 2 fichus morceaux de tissus!*
Sur le coup, il espérait juste qu'il ne lui était rien arrivée. Cela aurait été de sa faute, de son entière responsabilité et si jamais malheur il lui était arrivée, il ne se le pardonnerait jamais !
Inquiet et fixant sa montre toutes les 30 secondes, il se limita un temps d'attente limite. Encore un quart d'heure puis il irait la chercher.
...
Ce quart d'heure passa...

Il se dépêcha. Un élève allait rentrer dans l'établissement, il l'accosta, lui demandant s'il n'avait pas vu une certaine Adèle. Inconnue au bataillon. "Mais si, une fille habillée avec une veste et une grosse écharpe rouge. Avec un casque sur collé sur les oreilles genre 14/15 ans." Que dalle...
Il entra dans l'établissement, interrogeant ainsi deux ou trois personnes. Mais personne ne semblait connaître cette Adèle Kugesch... Kumackch... Kusgm.... Kuchtrucmachinbidule !
Une pensée ? : *Et merde !... Je savais bien que c'était une mauvaise idée !*
Personne ici ne semblait l'avoir vue ou même la connaître ! A croire qu'il avait eu des hallucinations et qu'elle sortait tout droit de son imaginaire.

"Ah, la fille avec un casque sur la tête ? Je l'ai vue passée il y a une demi-heure environ, elle semblait aller vers les chambres."
Soupir de soulagement pour Zeit qui n'en vivait plus. Une heure qu'il cherchait et se faisait du mauvais sang pour rien. Il alla vers les chambres demandant confirmation à d'autres élèves sur le chemin. Seul un lui confirma qu'une drôle de gambadeuse était partie joyeusement vers les chambres. Bon, il avait confirmation. Il pouvait enfin être tranquille.

Il regarda sa montre, fit un rapide calcul dans sa tête afin de se rendre compte que tous ces évènements avaient pris un temps remarquable de sa vie. Demain il avait cours tôt et comptait bien être en forme pour le terriblement ennuyant cours d'info...
Hop, direction la chambre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un intrus dans la cour.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un intrus dans la cour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un intrus dans la fourmilière ? [Alex]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
» Un intrus dans mes parterres de fleurs
» Dans la basse-cour il y a, des poules, des dindons des oies ~
» Un jour, tu joueras dans la cour des grands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Gokiden :: Hors RP :: Archives-
Sauter vers: