Un complexe perdu au milieu de nul part, rattaché à notre monde par un unique bus, passant une fois par semaine, de manière aléatoire...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chambre n°25 : Zeit Velocyto

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   Dim 23 Oct - 14:12




Après sa rencontre avec Okurete Kageru, Zeit était immédiatement rentré dans sa chambre d'étudiant. Il passa un moment, devant sa fenêtre, à regarder la pluie tomber. Sa chambre était assez simple, conçue pour deux et paraissait même vide pour lui avec ce lit et cette armoire inoccupés. Elle était simple mais suffisante pour le jeune homme, même si, à son avis, il aurait été plus judicieux de choisir une autre peinture...
Il resta ainsi, pendant quelques minutes, à admirer le spectacle d'une météo peu joyeuse, et vaguait à ses idées. En fait, ce n'était pas vraiment la pluie qu'il regardait, mais plutôt ce qu'il y avait dans ses pensées. C'était comme s'il ne pouvait voir l'eau s'écrasant sur sa fenêtre, mais qu'à la place, il voyait des formules compliquées, des représentations 3D... bref... ses cours...
Un moment ce fut sur les nombres complexes...
Puis il essaya de donner le nom de molécules venant dans sa tête...
Puis il récita des lois et formules d'optique...
Puis il pensa à cette fille... Kageru était des plus étranges et pour lui, tout ce qui était étrange méritait qu'on s'y intéresse de plus près. Selon lui, c'était ce qu'on appelait la "curiosité scientifique".

Pour se changer les idées, il s'installa dans son lit et sortit un de ses classeurs de son sac qu'il commença à lire. Il l'avait choisi au pif, c'était tombé sur la physique.
Mais maintenant il lui était impossible de se concentrer. Au début, il pensait que c'était le bruit incessant de la pluie tapant ses carreaux qui l'en empêchait, mais non... A chaque fois, le visage de cette hybride aux oreilles de chat et à la longue et élégante queue rejaillissait de sa mémoire sans ne rien demander et il lisait son cours sans le lire. Il ne le comprenait même plus. Et aucun moyen de remédier à cette situation... Dès qu'il fermait les yeux, il s'imaginait plein d'hypothèses sur d'où pouvait venir son caractère, quel était son tempérament. Dès qu'il les ouvrait pour continuer à réviser, il finissait inéluctablement par voir son visage...

Il regarda son réveil (sa montre avançant de 5 heures, 23 minutes et 37 secondes... Enfin... avançant plutôt de 7 ans, 4 mois, 6 jours, 5 heures, 23 minutes et 37 secondes..., il ne pouvait donc s'y fier) et trouva enfin un remède.
"C'est l'heure d'aller bouffer !"
S'il pouvait s'incruster à une table au réfectoire et parler avec des gens, il arriverait certainement à l'oublier...

D'un pas décidé, il se leva et se dirigea vers la porte de sa chambre qu'il ferma précautionneusement avant d'aller droit vers le réfectoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   Lun 12 Déc - 11:19

Revenant des douches (un peu d'hygiène ne fait pas de mal des fois...), Zeit rentra dans sa chambre d'étudiant, toujours aussi vide qu'avant. Une présence n'aurait pas étée de refus, il n'était pas très difficile niveau collocation. Une présence féminine aurait étée d''ailleurs des plus appréciée (non non, ne vous inquiétez pas : il est sage...). Mais bon, le règlement l'interdisait pour d'"obscures" raisons.

Il se laissa littéralement tombé dans son lit, démontant certainement un ressort au passage. Il était tellement fatigué qu'il n'avait même plus la force de se glisser sous les couvertures. Alors qu'il fermait les yeux, son ventre groûla. La bouffe de la cantine méritait le terme de "bouffe". Elle était dégueulasse, l'avait jetée, et les violents évènements qui avaient suivis son dîner lui avaient creusé l'appétit.
Soudain, il y pensa...

Il se leva d'un bond et attrapa sa veste. S'il ne l'avait pas paumé... ah le voilà !
Il extirpa le sandwich de Kageru et ne tarda pas à le dévorer. La nourriture avait vraiment une toute autre saveur quand vous étiez affamés. Et celui-ci, comparé à la nourriture de l'école, présentait la particularité d'avoir été gratuit (ou disons, en échange du petit service rendu à Kageru), d'être plus savoureux, plus présentable, plus frais, plus diététique et surtout, il arrivait dans un moment de grande faim. Bref, c'était une collation divine. Malheureusement il y avait un prix à payer... il pensa à elle. Elle avait disparue on ne savait où. Il était certainement la dernière personne à l'avoir vue (vivante ?). Tandis qu'il se posait toutes ces questions il finit son pain béni et retourna se coucher, s'endormant cette fois-ci le ventre soulagé... mais la tête pleine de pensées tournées vers une seule personne.

Ironique non ? Il était parti à la cafétéria pour oublier la Neko et se remplir la panse, il en était ressorti encore plus affamé et pensant plus que jamais à elle...
*Y'a des jours comme ça...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   Lun 2 Jan - 13:17

Zeit était haletant. Complètement en sueur, il avait tout essayé. Sans couette, sans draps, nu, la fenêtre ouverte, les cheveux mouillés, un ventilo de fortune branché : rien n'y faisait. Le chauffage dans sa chambre avait littéralement "pété un fusible". Résultat ? 30-35°C facile et donc, impossible de fermer l’œil.
Cela faisait plusieurs minute qu'il était éveillé. Il avait juste réussi à dormir l'espace d'une petite demie-heure mais sans plus et très mal. Un chien teckant n'aurait pas fait plus de peine à voir que lui.

Il se leva et s'habilla vite fait pour prendre une douche... bien froide... Les locaux étaient censés être fermés mais cela était inutile selon les gardiens. Qui prendrait une douche de nuit ? Quel intérêt ? Lui le faisait. Une douche vraiment froide à en être malade...

Ce n'est qu'après qu'il retourna se coucher. Le résultat était un peu mieux mais pas super super concluant. Pire : il s'énervait intérieurement contre le responsable technique à qui il avait déjà demandé maintes et maintes fois de régler ce problème.
Aussi, afin de calmer ses nerfs, Zeit sortit de sa chambre. Il comptait bien sortir un peu en cette nuit de novembre. L'air frais était vivifiant pour le corps et l'esprit. Il s'habilla vite fait de son manteau qu'il enfila par dessus son pyjama puis, refermant la porte derrière lui, partit le plus discrètement possible. Les couloirs étaient déserts aussi en profita-t-il pour ne pas s'attarder ici à une heure aussi tardive... ou plutôt matinale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   Ven 6 Jan - 13:29

Finalement il ne répondit pas à l'hybride le temps de régler le mécanisme temporel. Une fois son affaire résolue, il s'était retourné vers elle. Bon ok'. Maintenant il devait la laisser tranquille... mais elle lui fit une proposition intéressante néanmoins...
Mais non... il avait encore de la retenue... Bien qu'il déglutit tout en écartant le col de son cou...

Finalement il avait vu juste, Kageru tenait à sa babiole au point de ne plus lui faire la tête. Au moins ne se quitteraient-ils pas ce matin sur une relation tendue, et c'était bon signe.

Mais non... il voulait encore faire quelque chose pour elle.
Elle allait prendre sa douche n'est-ce pas ? Et aller mettre quoi ? Elle n'allait tout de même pas rentrer dans sa chambre avec ce garçon dedans ? Si ?! Non... Il allait encore devoir agir.

A vitesse normale, il rentra dans sa chambre. Une fois à l'intérieur, il se dirigea de suite vers son placard... puis s’aperçut qu'il avait oublié un petit détail... *Oh merde !*
Et oui ! la fenêtre ouverte alors qu'un orage s'abattait, c'était pas génial. Sa chambre était désormais assez inondée, le vent ayant soufflé dans sa direction. Il referma la fenêtre puis se redirigea vers son armoire. Il y chercha des habits simples : les plus petits qu'il avait. Mais le choix était mince, surtout au niveau pyjama.
*Je prends aussi ça ?* Se demanda-t-il tout en sortant un de ses sous-vêtements ?...
Il hésita puis le prit tout de même. Avec ce sobre t-shirt, ce pantalon un peu trop petit pour lui, ce survêtement pouvant très bien faire office de pyjama et ce... boxer (goûts raffinés !)... il aurait de quoi l'habiller pour au moins la journée et...
...
Il était devant sa porte, à l'arrêt. Il regardait le tas de fringues dans ses mains et... il rebroussa chemin et les rerangea dans son armoire. Ils venaient de se quitter en bon terme avec Kageru et il avait peur que, pour une raison ou une autre, elle ne prenne mal son "cadeau" et ne vienne à le rebouder. Aussi ne prit-il pas de risques et puis, il venait quand même de sacrifier une partie de sa propre vie et de rallonger la sienne. C'était pas si mal, non ?...

Une fois ses affaires rangées, il aurait bien voulu arranger cette flotte, là maintenant mais où trouver une serpillère ? Dans la cuisine ? Hm. Dans le local de ménage ? Oui mais fermé.
*Oh puis d'la merde, je verrai ça demain !*
Il éteignit la lumière de sa chambre puis, enlevant sa veste, se recoucha. Il était trempé mais peu lui importait. La température avait enfin baissé ici et il pouvait espérer un peu mieux dormir pour la fin de sa nuit. Heureusement qu'il n'y avait pas cours demain !

Néanmoins il ne put s'empêcher de se demander ce que pouvait bien faire Kageru. Elle était rentrée dans sa chambre ? Han ! Mais... y'avait le gars blessé !
Il en rit rien que d'y penser. Si elle ne l'avait pas réveillé, la tête qu'il allait faire tout à l'heure en se levant et en voyant que son agresseur dormait dans sa chambre ! ...Oh !
Et si c'était une chambre simple ? Un mec avec un bras en moins disputant sa chambre face à une fille blessée sur tout le corps ? Oh le combat de papy/mamy !
Il en rit aussi et c'est sur cette agréable scène de deux jeunes se battant comme des ancêtres qu'il s'endormit... Enfin... !


Dernière édition par Zeit Velocyto le Sam 18 Aoû - 15:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zeit Velocyto
Magical Division
avatar

Messages : 166
Date d'inscription : 14/10/2011
Age : 24
Localisation : Derrière toi !

Feuille de personnage
âge: 18 (en paraît 25)
Race: Humain
Lieu: Parc

MessageSujet: Re: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   Dim 8 Jan - 0:19

Zeit se promenait désormais dans les couloirs du complexe. Il y avait croisé notamment Adèle, faisant une tentative de suicide parce que son casque était cassé et son baladeur fichu. Il avait essayé de la raisonner mais l'appel de l'estomac était plus fort que tout et il s'était précipité vers la cantine, laissant la jeune fille à son triste sort.

Puis il croisa des étudiants sans têtes affirmant qu'ils en avaient. Des étudiants avec têtes affirmant qu'ils n'en avaient pas. Le squelette de biologie faisant un cours devant le buffet et expliquant le corps humain avec le professeur à sa place. Puis il vit un chat à deux pattes qui lui dit :
"J'ai faim !" Zeit, commença alors à manger sa queue. Elle avait un étrange goût citron et une texture de barbe à papa. Délicieux. Mais voyant que cela était mal considéré par les autres élèves (notamment ceux endormis sur les tables), il arrêta malgré les demandes du chat de continuer à se faire manger et opta alors pour un repas plus équilibré.

"Qu'est-ce qui se passe ici ?
_Bonjour madame la serveuse de la cantine pas agréable du tout. Que me proposez-vous ?
_Cette petite nous amènera des ennuis ! Moi j'vous l'dis !
_Des ennuis ? C'est quoi ?
_C'est ça !!"
Elle lui indiqua alors un plat rempli d'insectes gigotant dans tous les sens situé juste sous son nez.
"J'vais plutôt prendre une tomate s'il vous plaît..."
Elle le servit. Il partit s'installer à une table et planta sa tomate bien juteuse avec sa fourchette... mais lorsqu'il commença à la mâcher entière, des "ennuis" se trouvaient dedans et il en eut plein la bouche. Il regarda doucement ce qui pouvait bien se trouver dans sa mâchoire puis, le réalisant, recracha tout immédiatement. Mais plus il recrachait d'ennuis, plus il y en avait.
"MAIS QU'EST-CE QUE VOUS M'AVEZ FAIT ?!?!?!

_C'est sa faute !" Dit une fille dans son dos tout en indiquant l'horloge à laquelle il avait touchée plus tôt le matin. il se précipita alors vers cette dernière, la bouche toujours pleine de ces ennuis, puis lui hurla : "QUE M'AS-TU FAIT ?!?!?!
_Un jour il faudra définitivement régler ce problème !..." Répondit une voix à l'intérieur de cette horloge. L'horloge lui parlait oui... Et c'est sur ces mots qu'il fut guéri, sans aucun effet secondaire.
"Oh merci !" Dit-il tout en se retournant. Mais alors qu'il se dirigeait désormais vers la bibliothèque, il vit Adrien Dreiss, le jeune homme blessé par Kageru passer devant lui. Il lui courut après, mais jamais il ne réussit à le rattraper. Pourtant il marchait... mais plus il marchait, plus il s'éloignait... Zeit voulut alors utiliser son pouvoir... mais il ne marcha pas. "Mais que se passe-t-il encore ?!

_Elle est de retour !
_Qui ça "Elle" ?
_Elle !" Dit un professeur à côté de lui.
Ils se retourna vers la voix... mais le monde se terminait à juste quelques mètres de là. Le monde était noir. Le néant, le vide se tenait face à lui...

"Ca arrive...
_De quoi ?" Mais soudain, le noir s'avança d'un coup un seul vers lui et il fut plongé dans l'obscurité, sans personne autour de lui.
Zeit essaya de se débattre, comme empêtré par des lianes mais personne ne vint l'aider. Il cria à l'aide, aussi fort qu'il le put tandis que ces lianes invisibles le dominaient. Puis il fut amené à tomber "par terre", dans ce néant le plus total. Une fois calmé, conscient qu'il ne pouvait rien faire. Il arrêta de se débattre. Une voix dit alors :

"C'est l'avenir. Notre fin. Ainsi se finira notre monde.
_Kageru !!?" Puis il tomba, le sol en dessous de lui s'étant comme volatilisé. Il ne cessa de tomber, tout en criant du plus fort qu'il le pouvait. Un décompte apparut alors en face de ses yeux. Il affichait 10 secondes. *Plus que 9 secondes avant l'impact ! Je vais...* Se dit-il. Mais soudain le compteur tomba à 2 secondes. *Ah non ! Ca c'est pas juste !*
1...


Il prit une profonde inspiration alors qu'il se relavait d'un coup. Les cheveux en bataille, complètement en sueur et encore dans les vapes, les yeux vitreux et une tête de zombie à vous en faire peur. Il mit sa tête dans ses mains, se la malaxant afin de mieux être éveillé. Il regarda sa montre. "Moins une heure" ça faisait... 9 heures 20...
*Quel cauchemar horrible !*
Il se laissa retomber violemment dans le lit. Aucun doute. Avec tous les bruits des personnes passant devant sa chambre, il savait que tout ce qu'il venait d'entendre avait été prononcé par des "passants" devant sa porte. Cette pièce était décidément incroyablement mal insonorisée.

Tirant sur sa couverture, son lit étant complètement défait, il essaya de se rendormir. Mais les voix des autres élèves étaient bien décidées à l'en empêcher. Aussi les écouta-t-il sans vraiment vouloir les écouter. Tous parlaient du retour d'une tierce personne mais aucun ne citait son nom.
*Qui a bien pu revenir ? C'est leur sujet de préoccupation principal et je ne connais personne d'absent à part...*
Il écarquilla tous grands les yeux et se relava aussi vite qu'il le put, il réfléchit deux secondes puis sauta de son lit, sa tête lui donnant une migraine afin de protester contre ce réveil trop brutal. Il se leva et fonça vers la porte de sa chambre qu'il ouvrit à la volée avant de parler à voix haute et forte à ceux venant de passer : "Qui est de retour !?"
Apparemment il leur avait fait peur. Ils ne s'attendaient pas à ce qu'un mec en pyjama et dégoulinant de sueur sorte à la volée de sa chambre pour leur poser une question. Dans le lot, deux filles (le genre "garce") rirent de lui tout en l'insultant intérieurement. La dernière, beaucoup plus aimable, lui répondit tranquillement. :
"La prof de maths. Tout le monde en parle : elle revient de son congé maternité et elle a accouché. Ca a vite fait le tour de l'institut !"
Il la regarda d'un air méfiant. Il ne s'attendait pas vraiment à cette réponse... mais il y crut, cette dernière étant plus que probable. Il remercia sa camarade avant de retourner dans sa chambre, calme et détendu, soufflant de soulagement.

*Ah oui, c'est vrai. Elle est dans sa chambre.* Mais quelle "sa" ? Celle d'Adrien ?... Ou bien celle de Kageru ?... Il fallait dire que ce dernier aurait certainement une drôle de surprise en se réveillant. A moins qu'elle ne se lève avant et qu'elle ne s'éclipse en douce... Ce qui l'étonnerait au vu de la fatigue qu'elle avait du accumuler.
Il prépara ses affaires puis sortit. Une bonne douche était nécessaire afin d'avoir une vie sociale en cette belle journée ensolei...
Ah bah non en fait. Encore une journée sous un temps pourri à passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre n°25 : Zeit Velocyto   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre n°25 : Zeit Velocyto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Complexe Gokiden :: Le complexe :: Bâtiment des chambres d'élèves :: Rez-de-Chaussé :: Chambre n°25: Zeit Velocyto-
Sauter vers: